13 juin 2012

Le ridicule et le vulgaire occupent l'Elysée

  "L'affaire Trierweiler est risible. Elle est surtout lamentable. Le peuple ne s'y trompera pas. Risible comme l'est un vaudeville. Car c'en est un, d'une vulgarité crasse : une femme ridiculise publiquement son concubin pour régler ses comptes avec sa rivale délaissée. Lamentable : l'homme est le chef de l'État, et de ce fait on n'est plus dans la comédie-bouffe mais dans la tragi-comédie. L'affaire privée devient affaire publique, l'affaire sentimentale affaire politique. Nous sommes tous concernés : on nous dit assez que le... [Lire la suite]
Posté par marcdhere à 08:29 - Commentaires [6] - Permalien [#]