Malgré sa « grande » intervention télévisée de la semaine passée et le battage organisé par ses amis des médias, François Hollande s’écroule dans le dernier sondage IFOP/JDD !  

23% de satisfaits (même Nicolas  Sarkozy, dans les moments de sa plus grande impopularité, n’ avait  pas fait aussi mal !) et 2% (oui 2%)  de « très satisfaits »…Chiffre vraisemblablement surévalué.

Le président socialiste paie bien sûr les échecs de sa politique économique, l’explosion de la délinquance et de l’insécurité, sa politique fiscale intolérable, sa marginalisation sur la scène mondiale et en Europe, ses hésitations dans sa politique vis-à-vis de la Syrie !  Il paie aussi et peut-être surtout ses mensonges !

En effet, il me semble que ce n’est plus seulement sa politique (avec ses piètres résultats) qui est condamnée, mais c’est l’homme lui-même  qui est maintenant massivement rejeté par les Français.

Elu dans l’ambiguïté grâce au soutien, affiché ou camouflé, de ce que l’on a vu de pire en terme d’hommes politiques ces dernières années – Chirac, Le Pen et Bayrou - il apparaît enfin aux yeux des Français comme un politicien sans conviction, sans énergie, et utilisant de manière constante et cynique le  mensonge !

Plus personne ne l’écoute, plus personne ne le croit, plus personne ne lui fait confiance.

Il est discuté même dans son propre camp, où   on lui préfère un Valls ou le pâle et inconsistant Ayrault !  

Et, dans le même temps, tout naturellement, ce sont les hommes politiques de l’opposition qui apparaissent comme son exact contraire (convaincus, francs et actifs…) qui progressent : Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy…

On voit mal comment, tombé aussi bas et si vite, le socialiste  Hollande pourrait se relever…Ce qui est grave c’est qu’il entraîne la France dans sa dégringolade !

Marc d’Héré

P.S. Hollande peut se rassurer, il ne sera pas le plus nul des Présidents de la Vème République: le titre est DEFINITIVEMENT détenu par Chirac.