Après deux mois de hausse consécutive du chômage, c'est au tour de la croissance de venir noircir le tableau du Gouvernement. D'après l'Insee, la croissance française a été nulle au deuxième trimestre, alors que l'institut prédisait une hausse de 0,3%.

Pour Eric WOERTH, Secrétaire général des Républicains, « l'arrêt brutal de la croissance française est encore un signal négatif pour le Gouvernement et la preuve que les bonnes réformes économiques et structurelles n'ont pas été engagées. Aujourd'hui François Hollande cumule croissance en berne et chômage de masse. Et avec des prévisions de croissance de plus en plus mornes, les objectifs budgétaires ont toutes les chances de pas être tenus ».

Le Député de l'Oise ajoute également que "la morosité de l'économie pourrait être accentuée par les conséquences du Brexit".

Éric WOERTH Secrétaire général des Républicains Député de l'Oise