Par Guillaume Peltier

              11 août   2016           

Même au cœur de l'été, le premier secrétaire du PS multiplie les provocations en accusant la droite de "jouer avec les valeurs républicaines". C'est probablement la seule manière que les socialistes ont trouvée pour masquer leur terrible échec et leur totale incompétence dans tous les domaines : chômage, dette, délinquance, école, fiscalité, politique familiale,...

Alors que la France est frappée par le terrorisme, M. CAMBADELIS préfère invectiver de manière grotesque l'opposition républicaine plutôt que de travailler à des solutions courageuses pour éradiquer le terrorisme islamique. Ce doit être la mode de l'été chez les socialistes : outre les outrances de M. CAMBADELIS, les Français ont droit à l'autosatisfaction de M. HOLLANDE qui ose dire, de retour de Rio, que "tout va mieux pour lui" ou à l'indécence de M. MACRON qui, alors que la France est en guerre, pose tout sourire en Une d'un hebdomadaire... D'autres socialistes encore découvrent au mois d'août 2016 qu'il manque des places de prisons en France, à rebours de la politique pénale catastrophique menée depuis 2012 par Mme TAUBIRA.

Les socialistes jouent avec la France et la République pendant que Les Républicains présentent sans relâche leurs propositions pour redresser la France. Oui, comme le dit Nicolas SARKOZY, pour lutter contre le terrorisme, nous serons impitoyables. Oui, pour lutter contre le terrorisme, nous adapterons le droit afin de gagner la guerre. Oui, pour lutter contre le terrorisme, nous porterons une nouvelle Europe qui contrôlera ses frontières, nous maîtriserons notre immigration, nous imposerons l'assimilation et mettrons fin à toutes les politiques synonymes de laxisme et de lâcheté. C'est en défendant la France et en gagnant la guerre contre le terrorisme que nous défendrons la République.

Guillaume PELTIER Porte-parole des Républicains